Semaine 3 de confinement: on arrête de culpabiliser!

Bonjour à toutes et à tous!

On se retrouve pour la tradition de mon ressenti sur cette troisième semaine de confinement!

Cette semaine, cela va mieux. Je pense que mon corps et mon esprit s’habitue au confinement. Il faut 21 jours pour perdre ou prendre une habitude, je pense que j’y arrive.

Le début de la semaine était encore dur. La fatigue qui ne me quittait pas, j’en avais marre. Depuis 3 semaines j’étais fatiguée et j’en avais vraiment marre. J’avais envie de rien faire, j’en avais marre.

Mais après je me suis dis: tu as beau en avoir marre, ça ne va rien changer. Toujours confiné, marre ou pas !

En réalité, pour moi ce qui était dur, c’est de gérer la culpabilité. Tous les gens sur les réseaux pètent la forme, mangent bien, font du sport, travaillent sans arrêt. Alors moi, je me sentais comme un grosse patate à déprimer dans mon lit, à manger mal, et à être dans un rythme complètement décalé.

J’ai décidé de me laisser vivre. Oui je n’ai pas un bon rythme, oui je ne mange pas toujours bien, oui je ne fais du sport tous les jours… Mais je me laisse vivre. Je fais les choses quand j’en ai envie. Si j’ai envie de dormir, je dors. Si j’ai envie de faire du sport, je le fais. Si j’ai envie de grignoter, je le fais.

Ce n’est pas bien ce que je dis. Je devrai vous dire de faire du sport, de manger healthy, de ne pas grignoter, de ne pas se laisser aller. Mais je ne fais pas cela, je ne vais pas être hypocrite.

J’essayer de ne pas non plus partir dans une hygiène de vie dégueulasse, mais je ne me mets aucune pression non plus. Je trouve que ce confinement est déjà assez dur, rien ne sert d’en rajouter avec une culpabilité qui me semble inutile.

En terme de nourriture, j’ai toujours été une bonne vivante. Mais depuis le confinement, je me sens plus coupable de grignoter, de manger des pâtes, des crêpes etc car en ligne, toutes les filles mangent bien, avec de belles assiettes toutes vertes. Alors je mangeais toujours, mais je ne prenais pas de plaisir, la culpabilité prenait le dessus. Et puis j’ai dis MERDE. Tant qu’à être confiné, je me fais plaisir. Je me fais plaisir en faisant de crêpes, des gâteaux, des gaufres. J’ai regardé l’émission de Cyril Lignac sur M6 qui fait des recettes en live, je vais reproduire ses desserts (oui, j’adore les desserts, c’est le bonheur de ma vie). Pourquoi culpabiliser? Je me fais plaisir, c’est top ? Oui, je ne mange pas healthy, mais je me fais plaisir. C’est un rayon de soleil dans ce confinement.

En terme de sport, je fus très sportive dans ma jeunesse. Après le lycée, je n’ai plus trouvé le temps et j’ai arrêté. Mais de temps en temps j’en ressens le besoin, alors je me crée mes exercices. Mais en plein confinement, on arrête pas de voir des « Confinements Workout » pour quand même préparer le bikini body. Je déteste ce terme mais bref. Alors que moi, depuis ce confinement, je n’ai fais du sport que trois ou quatre fois. Eh ba tant pis. j’essaye d’en faire quand j’en ai envie. Quand j’ai envie, oui, je le fais à fond. Mais pourquoi me forcer? Je n’ai pas envie cela me rend coupable et je suis mal. Si je me sens bien dans mon corps, pourquoi je devrai me forcer MAINTENANT de faire du sport?

J’aimerai me mettre au Yoga, j’ai télécharger une application, j’y vais petit à petit. Mais on verra. Je ne veux pas me prendre la tête, je m’écoute.

J’ai aussi essayer depuis 3 semaines de trouver quelque chose pour être motivé. Pour bien travailler pendant ce confinement, puisque tout le monde fait cela. Mais j’étais en panne d’inspiration. Page blanche. Je n’arrivai pas à réfléchir, à trouver quelque chose de motivant. Je me sentais vraiment mal face à tous ses gens qui bossent, qui font des projets, alors que moi je n’arrivais à plus rien.

Alors j’ai pris du temps pour moi. J’ai coupé mon cerveau. En jouant à la switch, en regardant des bêtises à la télé etc. Et d’un coup, la motivation est revenue. J’ai eu pleins d’idées, pleins de projets. Par exemple, j’ai commencé une formation pour apprendre le développement web et j’adore cela.

Moral de l’histoire: LAISSEZ VOUS TRANQUILLE. Les choses viendront à vous. Mais laissez vous tranquille. Vivez, dormez, mangez, faîtes vous plaisir. Ne vous comparez pas à toutes ces filles sur internet. Comparez vous à vous éventuellement et c’est tout. Ce confinement est assez dur à gérer psychologiquement, alors n’en rajoutez pas. Lâchez prise et profitez de tout ce que vous pouvez profitez. Les idées, les envies viendront si elles doivent venir.

Au niveau strictement du confinement, j’ai fais les courses dimanche dernier, pas besoin pour le moment d’en faire. Je suis sortie encore une fois à 22h mercredi soir pendant 30 minutes, dans la limite des 1km autorisés, pour m’aérer et marcher un peu, j’ai croisé personne et cela m’a fait beaucoup de bien.

Je ne regarde toujours pas les infos. Je me sens très détachée de tout et cela n’est pas si dérangeant. La peur du virus est partie. Elle reviendra peut-être mais je n’ai plus peur de l’avoir et pour mes proches, pour le moment ils vont bien et respectent les mesures de confinement donc pour le moment, je n’ai pas besoin de m’inquiéter.

Je suis par contre en colère face à tous ses gens qui ne respectent pas les mesures. Non seulement ils se mettent en danger, mais ils mettent d’autres gens en danger. En plus, parti comme cela, le confinement sera plus long que ce qu’il pourrait être. J’ai vraiment du mal à gérer à cette colère. Je ne comprends pas ces gens et cela m’énerve et me met hors de moi. Mais bon, je n’y peux rien. J’espère que leur mentalité va changer.

Cette semaine se finit plutôt bien. J’ai bien sur hâte que tout cela se termine. Mais en ce moment, je gère plutôt bien. Je n’angoisse plus, j’essaye de me laisser vivre et surtout, je pense à l’avenir en positif.

Comment allez vous en cette troisième semaine?

On se retrouve très vite 🙂

Pauline

Un commentaire sur “Semaine 3 de confinement: on arrête de culpabiliser!

  1. Coucou 😊 Je me fais plaisir comme toi, et ce depuis le début du confinement. J’ai juste mes cours et mes séances de sport collectives qui se sont arrêtées, sinon j’aime bien me cocooner à l’intérieur 😄 Bisous 😘

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s