Semaine 1 de confinement

Bonjour à toutes et à tous.

Aujourd’hui, nous sommes Dimanche 22 mars, et je suis en confinement depuis lundi 16 mars comme la plupart des français.

J’avais l’envie et le besoin d’écrire mon ressenti sur cet événement. Je le ferai toutes les semaines où nous serons confinés. Je pense qu’il est très important d’exprimer ce que l’on ressent pendant cette période inédite. Il ne faut pas garder pour soi, c’est encore pire.

Je suis désolé, ce n’est pas un article qui vous aide, mais plutôt un article qui m’aide. J’aimerai juste vous encourager à vous exprimer pour essayer d’aller bien.

Je dois avouer que le confinement, je m’y attendais. J’ai ma meilleure amie qui habite à Wuhan depuis un peu plus d’un an. Je savais très bien ce qu’il se passait là bas. Et je n’avais pas la prétention de croire que ça n’allait pas se produire en France.

Depuis à peu près un mois, je redoutais ce moment. Et bien sur, la nouvelle est tombée lundi soir.

Je suis assez casanière. Sur le principe, le confinement ne me dérange pas réellement. Enfin, c’est ce que je pensais. J’ai commencé à mal me sentir au bout de J+3. Quand j’ai commencé à réaliser comment mon train de vie allait être pendant une durée indéterminée.

Habitant à Paris Montparnasse, donc un quartier très animé, j’ai beaucoup de mal à m’habituer à ce calme. J’en ai beaucoup rêvée, je déteste le rythme incessant de la vie parisienne. Pour autant, voir tous les commerces de mon quartier fermés, et ne voir plus personne dans les rues, je ne m’y fais toujours pas.

Qu’il soit 10h, 15h, 20h ou 2h, il n’y a personne et aucun bruit. C’est mort. Enfin bref, comme tout le monde. C’est cela qui me conforte. Nous sommes tous dans la même galère.

J’espère m’y habituer. Parce que c’est très compliqué pour moi.

Au niveau psychologique, j’ai pas mal enchaîné les crises d’angoisses. Cette atmosphère est très compliquée pour moi. J’absorbe beaucoup trop de négativité, et beaucoup d’angoisse. J’ai du mal à gérer tout cela.

J’ai arrêté de regarder la télé, du moins au niveau des infos. J’ai arrêté aussi de regarder les infos sur les réseaux sociaux. Et ça commence à aller mieux. Je ne regarde que des choses marrantes, qui vident la tête.

Je trouve que cette période est très angoissante, pas besoin de rajouter plus de stress avec les infos et les fake news sur les réseaux.

Je commence à aller mieux aujourd’hui. Je ne me sens pas encore au top. Mais j’angoisse un peu moins et c’est déjà cela.

J’ai du mal à travailler. Je n’arrive pas à garder un rythme correct. Je trouve que c’est tellement inédit comme situation, et anxiogène, je ne sais pas comment agir ni réagir.

Je pense que cela va venir avec le temps. On verra cette semaine.

J’aime croire que tout arrive pour une bonne raison, je me rattache à cela. Je pense, et surtout j’espère, que tout va bien se terminer et que plus de choses positives que négatives vont en ressortir.

Et vous, comment vous vous sentez après une semaine de confinement? N’hésitez pas à tout dire en commentaire, cela vous fera du bien.

A la semaine prochaine et surtout, prenez soin de vous.

Pauline

3 commentaires sur “Semaine 1 de confinement

  1. Bonjour,
    J’espère que tu te sentiras mieux bientôt.
    Pour moi, ce confinement tombe au bon moment. Je peux enfin prendre le temps de rattraper mon ménage en retard, de ranger ma maison en profondeur, de passer plus de temps avec mon compagnon et son fils, profiter de pouvoir prendre un petit déjeuner sur ma terrasse sans entendre le bruit de la circulation….
    Je retrouve un sommeil réparateur, je suis calme et détendue, moi qui habituellement passe mon temps a stresser du soir au matin….

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour Pauline
    Tout d’abord, merci pour ce blog, je l’ai découvert cette semaine en cherchant des astuces pour m’aider à gérer mon anxiété qui s’est décuplée ces derniers jours. Ton blog et plus particulièrement cet article me permet de voir que je ne suis pas la seule à ressentir de ce que je ressens en ce moments. Et rien que ça, ça me rassure et m’aide à aller mieux. Merci !

    Au début, je ne réalisais pas l’ampleur de la situation et la dangerosité de ce coronavirus. Quand on m’a dit : « À partir de lundi c’est télétravail pour tout le monde ! » j’ai ressenti de la joie, j’étais contente de pouvoir travailler de chez moi «  à la cool », je ne voyais que le positif : ne plus avoir de trajet pour aller au travail, pouvoir travailler à mon rythme sans les regards et la pression inhérents à mon lieu de travail..
    Puis vint l’annoncer confinement. Étant casanière, ce ne m’a pas dérangé plus que ça. Mon quartier est soudain devenu calme (j’habite Paris) et ça ne m’a pas déplu, un matin j’ai même souri en entendant des oiseaux chanter. Puis j’ai pensé à la Planète en me disant que c’était une bonne chose pour elle..
    Bref, au début je vivais la situation avec insouciance et inconscience avant de réaliser ce que signifierait vraiment le confinement : ne plus rentrer voir ma famille qui habite en province, ne plus aller me promener , ne plus aller faire de footing, ne plus voir mes amis, être seule chez moi…. d’un coup en milieu de semaine tout s’est bousculé dans ma tête et je me suis sentie envahie par l’angoisse et la peur ! passant plus de temps chez moi, j’en passais aussi plus devant la télé et sur internet où les titres et reportages anxiogènes des informations ne faisaient qu’accroître mon anxiété. Je suis aussi très inquiète pour ma famille que j’ai tous les jours par téléphone mais qui me transmet sans le vouloir son stress et ses peurs que j’absorbe telle une éponge sans arriver à gérer.
    Le sport et la course à pied m’aidant à gérer certaines émotions en temps « normal », je me suis vite sentie démunie pour gérer cette situation ! A cela s’est ajouté rapidement l’appréhension du week-end et la peur de m’ennuyer car mine de rien faire du télétravail en semaine, ça m’occupe !

    Alors j’ai essayé de me raisonner, de voir comment je pouvais trouver des moyens d’aller mieux. J’ai commence à fortement diminuer la télé et les réseaux sociaux. Et puis je me suis remise au yoga. Et à ma grande surprise,ce week-end ne s’est pas si mal passé, il y a eu des hauts et des bas mais je l’avais imaginé pire que ça.. j’espère que la semaine qui arrive va aller dans le même sens et que je vais réussir à me fabriQuer de nouveaux repères car je pense que le disparition de tous mes repères contribuent à l’aigle ration de mon anxiété actuelle.

    Voilà pour mon ressenti et bon courage à toi pour cette nouvelle semaine

    Aimé par 1 personne

  3. Bonjour,
    Je suis tombée sur votre blog par hasard grâce à instagram.
    Je trouve votre idee d’écrire nos émotions et ressentis est excellente.
    Écrire permet de sortir par les mots ce qui nous touche au plus profond de nous.
    Je suis dans le même état d’esprit que vous, j’ai enchaîné beaucoup d’épisodes d’angoisses et de panique suite à ce confinement…qui devrait encore duré un certain temps.
    Le fait d’être enfermée est compliqué car j’ai l’impression de ne plus être libre de mes mouvements. Être coupée des autres est difficile car j’ai besoin de mes amies/ amis pour me sentir bien. Le fait d’avoir de leur nouvelle au téléphone et sms est rassurant mais….leur présence me manque.
    J’essaie de travailler sur moi et mes angoisses , je me dis que c’est le moment idéal pour le faire.
    J’ai besoin d’un temps d’adaptation et après je sais que tout ira mieux…
    Je vous souhaite de la sérénité et de la patience et je me le souhaite également.😉
    Merci pour vos commentaires.
    Audrey

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s