Je suis hypersensible et je le vis bien

Est-ce que vous vous sentez souvent submergé par vos émotions ? Est-ce que vous vous sentez à part dans la société, pas dans la « norme » ? Est-ce que vous pouvez facilement ressentir les émotions des autres, et en être affecté ? Etes-vous familier des phrases telles que « Arrêtes de dramatiser » ; « Tu en fais des tonnes » ; « tu es excessif.ve » ; « arrêtes de pleurer pour ça ! » « Tu es trop sensible » ? Vous êtes certainement hypersensible !

Ce terme vous semble négatif ? C’est normal. Nous sommes dans une société où les émotions ne sont pas forcément les bienvenues. Tout doit être maîtrisé, et il n’y a pas forcément de place pour l’expression des émotions fortes. Il faut aussi rester dans la norme. Il n’y a pas de place non plus pour les personnes qui ne répondent pas à la norme sociale que l’on nous apprend.

Pour autant, être hypersensible est un don que vous devez chérir, et non un fardeau à traîner. Ce n’est pas une maladie, au contraire.

Je vais d’abord vous parler des « caractéristiques » d’un être hypersensible, et comment développer et affirmer son hypersensibilité. Ne pas avoir honte et au contraire, avancer positivement dans sa vie grâce à son hypersensibilité.

Un être hypersensible peut être défini par quelqu’un qui éprouve les émotions avec grande intensité. Il y a une complexité émotionnelle chez un être hypersensible.

Un hypersensible à la capacité aussi de ressentir l’énergie d’un autre. Vous vous identifiez rapidement à l’autre et vous éprouver facilement ce que lui-même traverse. Pour résumer, l’être hypersensible est un être très empathique.

On a pu souvent vous accuser de réagir de façon disproportionnée, d’être trop sensible et de dramatiser. Vos réactions paraissent donc excessives par rapport à la réalité apparente des événements.

Un hypersensible n’arrive pas à accepter l’injustice, ni l’hypocrisie.

Un être hypersensible a un énorme potentiel sur le plan créatif. Il est très sensible sur le plan sensuel, imaginaire et intellectuel.

Enfin, un être hypersensible est un être plus vulnérable à tout, qui peut donc être sujet aux angoisses existentielles.

Manifestation de l’hypersensibilité:

  • Il y a une recherche d’authenticité
  • Il se réjouit du bonheur des autres
  • Il peut être affecté par les souffrances, les peines et la détresse de l’autre
  • Il perçoit tout sans filtre, sans protection
  • Il va vouloir tout le temps faire plaisir aux autres et est très sensible à la culpabilité. Il se sentira coupable alors que dans la plupart du temps, il n’est responsable de rien
  • Il aura peur de décevoir et d’être rejeté.
  • Il se sent déstabilisé par les critiques
  • C’est un être à vif, susceptible, facilement irritable et contrarié
  • Il est sujet aux crises de panique
  • Il sent des bouffées d’émotions venir
  • Il a des difficultés à s’identifier et à trouver sa voie
  • Par conséquent, il a souvent une faible estime de soi

Avec ces critères de manifestations, vous allez me dire que c’est horrible d’être hypersensible ! Et bien non.

En premier lieu, il faut savoir que l’on est un être hypersensible. Ce n’est pas un sujet très abordé encore. Alors, un être hypersensible qui n’est pas au courant qu’il l’est, peut en effet vivre dans une grande solitude et incompréhension.

Mais lorsque l’on est courant, il est possible de s’approprier son hypersensibilité et d’en faire un atout.

Les critères abordés précédemment peuvent paraître négatifs mais pour moi, je les interprète comme les critères que l’on ressent avant de se rendre compte que nous sommes hypersensibles.

Tout d’abord, il faut prendre conscience que nous sommes hypersensibles. Et s’accepter. Accepter que nous ressentons la vie plus intensément et en être fière. Il ne faut pas être fataliste, mais au contraire être optimiste.

Un être hypersensible est un être passionné et curieux. C’est souvent pour cela que vous ne savez pas quoi faire de votre vie, car vous êtes passionné par pleins de choses.

Votre empathie est un don. C’est d’ailleurs elle qui peut vous protéger. Vous devez d’abord vous faire confiance. Vous êtes en mesure de ressentir quand êtes entouré de personnes qui peuvent avoir de mauvaises intentions. Les gens toxiques, qui ont eux-mêmes des problèmes d’ordres émotionnels seront attirés vers vous. Ils voudront se décharger de leurs émotions et vous en ressortez épuisé. Alors, quand vous ressentez qu’une personne n’a pas de bonnes intentions, coupez courts à la conversation. Vivez pour vous et non pour les autres. Vous avez déjà assez à faire avec vos propres problèmes.

Vous avez un potentiel créatif incroyable. Vous devez l’exploiter. L’exploiter vous permettra aussi de vous épanouir. Cela peut être dans la danse, dans le dessin, dans l’écriture etc… Il n’y a pas de règles. La créativité s’exprime de diverses manières. Mais vous devez oser l’exploiter. Ne pas ressentir le syndrome de l’imposteur. Vous avez des qualités exceptionnelles qu’il faut montrer.

Vous devez apprendre à vivre dans le présent. Un être hypersensible est un être très intelligent, mais qui pense, analyse et anticipe beaucoup trop. Il s’inquiète sans arrêt. Vous devez apprendre à vivre dans le présent, et surtout, à avoir foi. Foi dans la vie. Foi qu’elle n’a pas de mauvaises intentions pour vous, au contraire. Pour avoir la foi, il faut lâcher prise. C’est un état d’esprit à acquérir. Il faut travailler sur soi, en méditant notamment, en faisant du sport, en créant… Mais en ayant confiance en la vie, vous libérerez beaucoup de pensées toxiques de votre esprit.

Quant à vos émotions, vous avez de la chance de ressentir tout cela. Vous ressentez la vie. Il ne faut pas refouler ses sentiments. Ils ont tous un but, une fonction. La colère sert vous affirmer et à mettre des limites. La tristesse est la compassion. Le chagrin sert au lâcher prise et à nettoyer ce qu’il y à enlever en vous. Alors, vous devez accepter de ressentir ses émotions quand elles se présentent. Et les vivre. Vous en serez libéré.

L’hypersensible est un être très intelligent qui ne se montre pas forcément car il a voulu rentrer dans la norme. Par éducation, moquerie…

Il est donc temps de retrouver votre vous authentique. Vous l’avez enfoui en vous pour coller au standard de notre société. Il faut faire une introspection. Qui êtes-vous vraiment ? Retrouvez toutes les compétences exceptionnelles que vous avez en vous que vous cachez et assumez-les fièrement.

Vous pouvez faire de grandes choses. Grâce à votre intelligence, à votre recherche de la vérité, au refus de l’injustice et à votre empathie, vous avez des qualités exceptionnelles et rares ! Vous pouvez les mettre à profit dans de nombreux domaines pour faire « le bien ». Osez !

Le plus important pour bien vivre son hypersensibilité, c’est de s’accepter. S’accepter et en être fière. Il faut que vous vous retrouviez. Vous vous êtes cachés assez longtemps pour être « normal ». Mais au lieu d’essayer d’être normal, soyez-vous !

Utilisez les qualités que vous avez tant refoulées ou détestés. Utilisez les pour vivre votre vie, et être vous. N’ayez pas honte, soyez fière de ce que vous êtes !

Je ferai un article sur la relation que vous avez avec ceux qui ne sont pas hypersensibles. C’est un vrai exercice que d’apprendre avec des gens qui ne nous comprennent pas. Mais au lieu de fuir, il est tout a fait possible de vivre avec eux .

J’espère que cet article vous aura plus.

Comment vivez vous votre hypersensibilité ?

Pauline

1 comment

Add Yours

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s